Que faire et voir à Bacalar ?

Direction Bacalar pour notre 2ème étape au Yucatan !

Visiter Bacalar en 2 jours : une étape incontournable

Après notre excursion à Sian Ka’an, nous avons découvert la ville de Bacalar. Cette petite ville se trouve dans la péninsule du Yucatan et dans l’État de Quintana Roo. Il se trouve aussi au sud de Tulum. On a eu un véritable coup de cœur pour cette ville qui est encore préservée du tourisme de masse (mais pendant combien de temps ?). Bacalar est selon nous une étape incontournable notamment avec sa fameuse lagune aux 7 couleurs. Si vous vous demandez ce que vous devez faire et voir à Bacalar, alors vous êtes au bon endroit !

Que faire et que voir à Bacalar ?

- Visiter le centre-ville de Bacalar

Si vous vous demandez ce qu’il y a à faire à Bacalar, commencez votre visite par une petite balade dans la ville. La ville de Bacalar est petite, vous ferez donc le tour assez rapidement. Autour de la grande place, vous trouverez des restaurants, des boutiques, et le fort de Bacalar. Vous pouvez visiter le fort de Bacalar qui a été construit pour protéger la ville des pirates. Même si vous ne rentrez pas dans le fort, vous avez une belle vue sur la lagune. On n’a pas souhaité payer car on a trouvé le prix élevé (celui des touristes) pour un temps de visite assez limité. Dans ce fort, il y a aussi un petit musée qui présente l’histoire de la ville et vous pourrez retrouver des objets mayas et objets de l’époque coloniale.

- Faire un tour en bateau à Bacalar

Vous comptez venir à Bacalar et vous vous inquiétez de ne pas trouver une agence pour faire un tour en bateau ? Alors ne vous inquiétez pas ! Il y a des rabatteurs partout, que ce soit dans le centre ou sur les bords de la lagune. Essayez de négocier les prix surtout si vous êtes plusieurs. On a payé environ 10 euros par personne pour faire ce tour en bateau. D’une durée de 2h30 à 3h00, le tour propose de vous amener sur les différents cenotes, de faire une pause baignade dans une eau turquoise et de vous baigner juste à côté du canal des pirates.

- Aller au canal des pirates en kayak

Pareil que pour le tour en bateau, vous n’avez pas de souci à vous faire pour trouver des loueurs de Kayak que ce soit dans le centre ou au bord de la lagune. Essayez de comparer les prix et partez le plus tôt possible. Faire du Kayak dans la lagune au lever de soleil restera un de nos moments préférés au Yucatan. Concernant les prix, vous aurez des kayaks pour 5 euros de l’heure, le prix est dégressif selon votre forfait. Vous pouvez pagayer jusqu’au canal des pirates et voir quelques cenotes. Faire du Kayak dans la lagune fait partie des activités incontournables de Bacalar !

- Se Baigner dans la lagune de Bacalar

Pour vous baigner à Bacalar, vous avez à la fois l’option gratuite et l’option payante. Commençons par l’option payante : certains restaurants disposent d’un quai pour se baigner, mais pour rentrer dans le restaurant, il faut bien évidemment consommer sur place ! Prenez donc une petite boisson pour aller vous baigner.

Pour les options gratuites : pour les personnes qui ont un logement avec un accès privé à la lagune, il en existe pas mal que ce soit proche du centre ou un peu excentré. Autre solution, vous pouvez aller à un « bain municipal » qui se résume en gros à un ponton. On en a vu 2 vers proche du centre. C’est un bon plan mais il y a du monde puisque c’est gratuit !

- Se baigner dans les cenotes à Bacalar

Se baigner et voir les cenotes à Bacalar sont des incontournables. Il y a plusieurs cenotes qui se trouvent dans la lagune de Bacalar. Avec le tour en bateau, vous avez pu apercevoir quelques cenotes.

Le meilleur cenote pour se baigner est le cenote Cocalitos. Vous pouvez vous baigner dans la lagune et profiter des balançoires et des hamacs dans l’eau. C’est un endroit vraiment paradisiaque et la couleur de l’eau est top ! On peut vous confirmer que c’est reposant de faire une sieste dans un hamac. C’est pour cela que nous allons sûrement acheter un hamac quand nous serons de retour en France. On va se tourner vers https://www.hamacenligne.fr/ qui propose des hamacs et des chaises suspendus de bonne qualité.

Le meilleur cenote disposant de la meilleure vue est le cenote Esmeralda. Il a aussi la particularité d’être le plus grand de la lagune. Le propriétaire des lieux nous a amené dans un bâtiment accessible au public pour admirer la vue sur la lagune. Les couleurs sont vraiment très belles !

Les autres cenotes sont sympas mais ce sont plutôt des gros trous avec énormément de profondeur. L’eau n’est donc pas très transparente. Pour vous rendre aux cenotes, vous pouvez soit marcher depuis la ville de Bacalar (48 minutes à pied) soit louer un vélo. On a loué des vélos pour 1 euros de l’heure dans le centre de Bacalar. En vélo, vous mettez à peine 15 à 20 minutes pour y aller. Sachant que le cenote Azul, le cenote Esmeralda et le cenote Cocalitos sont assez proches.

- Los rapidos

Quel endroit paradisiaque ! Dommage qu’il y ait toutes ces infrastructures mais on a adoré ! Nous nous sommes installés au restaurant à l’extrémité droite. Un petit conseil, installez-vous soit à l’extrémité gauche car il y a une sorte de piscine naturelle avec des hamacs, soit à l’extrémité droite pour éviter de faire des allers-retours quand vous vous baignerez. Los rapidos c’est un courant qui vous entraîne et vous n’avez même pas besoin de nager. Quand vous serez à l’extrémité droite, je vous conseille de marcher le plus longtemps possible à contre-courant puis de vous laisser emporter jusqu’à l’extrémité gauche. C’est un peu technique à décrire mais vous allez facilement comprendre sur place. Vous pouvez même louer un kayak.

Comment se rendre à Los Rapidos ?

On a trouvé 2 manières pour se rendre à Los rapidos. Vous pouvez y aller en collectivo et marcher pendant une quinzaine de minutes jusqu’au restaurant. De notre côté, on a préféré l’option taxi car marcher 15 minutes sous une grosse chaleur ce n’était pas pour nous. En taxi, comptez entre 8 et 12 euros selon votre talent de négociateur car il faut toujours négocier !

Nos bonnes adresses à Bacalar

Où dormir à Bacalar ?

- Sanctuario Bacalar

On a séjourné 2 nuits au Sanctuario Bacalar. Il propose 2 grandes villas et des cabanons en plein milieu de la jungle. Il vaut mieux avoir une voiture pour y accéder car les taxis ne connaissaient pas cette adresse. Il y a quand même des finitions à faire dans la villa. On avait à disposition gratuitement des kayaks et des paddles.

- Los Aluxes à Bacalar

On n’a pas séjourné dans cet établissement mais on préfère vous le mettre puisqu’on a eu des bons échos. L’avantage de cet hôtel est qu’il possède son ponton privatif et des balançoires sur la lagune de Bacalar. Vous pourrez louer des vélos et des kayaks et il y a même un restaurant.

Où manger à Bacalar ?

- La playita

On a bien aimé ce restaurant, les cocktails sont bons et la qualité est un peu meilleure que dans les autres restaurants. Il se trouve aussi au bord de la lagune. Point négatif : les tarifs sont assez élevés.

- Mr Taco

Le restaurant se trouve sur la grande place de la ville. On a testé les quesadillas et les burritos. C’est vraiment bon, copieux et pas très cher. Un bon plan pour bien manger !

Comment se rendre à Bacalar ?

En voiture : pour vous rendre à Bacalar, vous pouvez y aller en voiture de location. Le trajet dure environ 2h30 depuis la ville de Tulum.

En bus : on vous conseille de prendre la compagnie Ado qui est fiable et ponctuelle. Le trajet dure 2h50 pour un montant de 324 pesos. Le bus s’arrêtera à la grande avenue de Bacalar. Dès que vous serez descendu du bus, 3 ou 4 taxis vont essayer de vous attirer dans leur voiture. Si votre hôtel est excentré, le taxi peut être une bonne idée mais ayez en tête de toujours négocier avant de monter dedans. Le centre-ville de Bacalar se trouve à 10-15 minutes à pied de la grande avenue.

En conclusion, visiter la ville de Bacalar est une étape incontournable au Mexique pour se reposer et se baigner dans une eau magnifique. La prochaine étape est la ville de Mérida !

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.