Valladolid est la ville coloniale qu’on a préféré lors de ce séjour au Mexique. C’est une petite ville d’un peu plus de 50 000 habitants dans le centre du Yucatan. C’est aussi un bon point d’appui pour visiter les sites mayas et les cenotes.

Visiter Valladolid dans le Yucatan au Mexique

1) Que faire à Valladolid ?

Le matin, on s’est baladé dans le centre-ville de Valladolid. Vous tomberez sans aucun doute sur la grande place centrale. On a beaucoup aimé cette place et il y a une belle ambiance à partir de 18 heures. Sur cette place vous pouvez voir la Fontaine de la Métisse qui est une jeune femme à la peau claire qui tient une jarre dans ses bras. Devant la place, il y a l’église San Sercacio que vous pouvez visiter gratuitement.

Après cette balade, on a cherché des activités pour se rafraîchir. C’est pour cette raison qu’on a visité le musée Choco Story. Ce musée du chocolat est composé de 12 salles. On apprend de manière ludique la fabrication du chocolat et les liens qui unissaient les mayas au cacao. Le petit plus est que la visite peut se faire en français. Un musée idéal pour se rafraîchir et en apprendre un peu plus sur la civilisation des Mayas. Il est ouvert du lundi au dimanche de 9h00 à 19h30. Il se situe à la Calle 40 et la visite se fait en 1 heure.

Après cette visite, on a voulu se baigner dans le cenote Zaci. Malheureusement, on n’a pas eu de chance car il était fermé pour travaux, apparemment cela dure depuis 2021. On a quand même pu voir le cenote d’en haut en consommant au restaurant qui se trouve juste au-dessus du cenote. On a quand même eu l’impression que c’était une piscine municipale bien bétonnée. On vous conseille quand même d’y aller mais plutôt à l’heure d’ouverture pour éviter l’afflux touristique.

On a préféré les autres cenotes qui sont autour de Valladolid qu’on vous décrira à la fin de cet article. Le lendemain, on s’est promené dans les rues colorées de Valladolid. Gros coup de cœur pour la Calzada de Los Frailes. C’est une longue rue pavée de plus d’un kilomètre où vous pourrez trouver des boutiques, des hôtels, des cafés et des façades colorées. C’est aussi la rue idéale pour aller de la place centrale au couvent San Bernardino.

C’est devant ce couvent que vous aurez les lettres « Valladolid » en couleur. Ce couvent date du 16ème siècle et il est plutôt bien conservé. A noter que vous pouvez visiter l’intérieur du couvent mais on ne l’a pas fait. En soirée, il y a normalement (sauf en période de covid) un spectacle sous forme de projection vidéo pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville.

2) Comment visiter Valladolid ?

Situé à 1h30 de Cancun, rejoindre la ville Valladolid est très simple avec la compagnie de bus Ado. Vous pouvez rejoindre la ville de Valladolid en bus Ado à partir de Mérida ou de Cancun. On a fait le trajet Izamal – Valladolid avec un bus 2ème classe car il n’y avait pas de bus ado qui faisait ce trajet. Le trajet est un petit peu long car il faisait régulièrement des arrêts. La ville n’est pas très grande. On vous conseille de visiter la ville à pied. Pour voir les cenotes autour de Valladolid, vous pouvez soit prendre le taxi soit le faire à vélo.

Nager dans les cenotes proches de Valladolid

Au total, on a visité 5 cenotes (Suytun, Xux Ha, Oxman, Xkeken, Samula) mais on avait repéré 9 cenotes (Ayil, Chichikan, Chukum, Saamal) qui sont à la fois autour de Valladolid et accessible à vélo. Vous êtes prêts à casser la tirelire ? Sachez qu’un cenote coûte entre 200 à 300 pesos par personne. Ce n’est pas énorme si vous comptez faire 1 ou 2 cenotes, mais ça devient un sacré budget si vous en faîtes plus.

- Cenote Suytun

Le cenote instagrammable par excellence et aussi l’un des cenotes le plus touristique du Yucatan. Le gilet de sauvetage est obligatoire et il y a même des surveillants. Le prix en février 2022 était de 250 pesos par personne. On vous conseille de venir à l’ouverture du cenote car il y a un monde fou car des bus en provenance de Cancun viennent régulièrement. Si vous voulez faire votre petite photo pour Instagram, c’est possible mais il faudra faire une petite queue comme si vous étiez à Disneyland ! Le cenote se trouve à proximité de Valladolid et vous pouvez compter 25 à 30 minutes si vous y allez en vélo.

- Cenote Xux Ha

En continuant sur la même route pour aller au Cenote Suytun, vous pouvez aller au Cenote Xux Ha. Comptez 30 minutes de plus pour y aller, soit 1 heure depuis la ville de Valladolid. Si vous êtes un peu sportif, vous pouvez donc y aller à vélo, sinon vous pouvez demander à un taxi de vous déposer et de vous attendre 1 heure. Quand on est arrivé au cenote, une petite fille nous a expliqué qu’il fallait prendre une douche et nous a donné des gilets de sauvetage. Ici, pas de surveillant, pas de touriste, c’est l’opposé de Suytun. On était tout seul pendant 30 minutes et c’est le cenote le moins touristique que nous ayons visité. Pourtant il n’a rien à envier à Suytun ! L’eau est belle et il y a même une plateforme pour se poser et s'asseoir. Concernant le prix, c’était 200 pesos par personne.

- Cenote Oxman

Le lendemain, on a visité le cenote Oxman. Toujours avec notre vélo, évitez le chemin qui fonce dans une déchetterie, ça sent vraiment mauvais et il y a de la boue. On vous conseille de passer par la route pour l’éviter. Ce cenote est aussi très touristique. Tout est fait pour que vous restiez toute la journée, tout en consommant bien évidemment. A l’extérieur du cenote, il y a une piscine, un bar et des transats pour se poser. L’entrée coûte 150 pesos par personne.

- Cenote Samula et Xkeken

A 15 minutes à vélo de Oxman, vous pouvez visiter les cenotes Xkeken et Samula. Les 2 sont voisins et vous pouvez acheter un forfait pour visiter les 2. Comme pour le cenote Suytun, l’entrée fait un peu disneyland. En plus, il faut louer un gilet de sauvetage (50 pesos) pour pouvoir se baigner. Tout est fait pour qu’on paye un peu plus. On oublie ce côté négatif quand on découvre les 2 cenotes. Ils ont la particularité d’être en souterrain avec un petit trou de lumière.

- Cenote Saamal

Nous n’avons pas eu le temps de le visiter, mais sachez qu’il existe un autre cenote proche des deux derniers : le cenote Saamal.

Prochaine étape : Holbox l'île presque paradisiaque !

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.